Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !
Service client 05 49 04 18 10
Livraison 24/72h
Port offert dès 800€ HT (hors matériel agricole)
Comment choisir et entretenir son compresseur d'atelier ?

Comment choisir et entretenir son compresseur d'atelier ?

Besoin d’aide pour choisir un compresseur adapté à vos besoins ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cet article. 

Le compresseur d’air est un indispensable de l’atelier. Il permet, en effet, d’utiliser différents appareils pneumatiques portatifs comme les cloueuses, visseuses, marteaux, soufflettes ou encore pulvérisateurs à peinture, sableuses, etc. De nombreux types de compresseurs existent : certains adaptés à un usage domestique, d’autres pour un usage intensif dédié aux professionnels. Il sera important d’en connaitre les particularités pour choisir un compresseur en accord avec l’utilisation souhaitée.

Sommaire :



Quels sont les différents types de compresseurs ?

On va différencier plusieurs types de compresseurs selon les usages.

Le compresseur portatif sera utilisé pour un usage plutôt occasionnel et domestique (nettoyer à la soufflette, gonfler des pneus, agrafer, dépoussiérer etc.) Ce compresseur sera adapté à des travaux de gonflage qui demandent peu de pression et débit d’air. Ce type de compresseur à l’avantage d’être léger et facilement transportable. Le volume de la cuve se situe généralement autour des 20 litres.

compresseur portatif

Le compresseur monocylindre sera préférable pour un usage domestique mais aussi pour des bricoleurs expérimentés, qui effectuent des travaux de longues durées. Généralement, la puissance de ces compresseurs se situe entre 1,5 et 6,5 chevaux et le volume varie entre 20 et 250 litres.

compresseur monocylindre

Le compresseur bicylindre et tricylindre sont les modèles les plus performants. Ils sont majoritairement utilisés par les professionnels et seront nécessaire pour un usage régulier. Ces types de compresseur ont l’avantage d’avoir une réserve d’air importante pouvant atteindre 500 litres et un bon débit d’air. Ils seront idéals pour les gros travaux en atelier.

compresseur bicylindre

On pourra aussi différencier le compresseur à courroie et le compresseur coaxial.

Le compresseur à courroie, est le plus répandue. Il se compose d’une courroie de transmission entre le moteur et la tête de compression (groupe de compression). Ce type de compresseur offre une grande durée de vie et se répare aisément.

Le compresseur à air coaxial est constitué différemment. En effet, la tête de compression est entrainée directement par le moteur (sans courroie). Ce modèle de compresseur a plusieurs avantages : une production d’air comprimé rapide, peu d’entretien et économique. Néanmoins, elle conviendra à un usage plutôt occasionnel et de courte durée.

compresseur coaxial

La plupart des compresseurs sont mobiles (à roulettes) mais selon votre utilisation vous pouvez opter pour un compresseur fixe. Ce type de compresseur est conçu pour une installation permanente dans l'atelier. Il est équipé d’un grand réservoir d’air et doté d’un puissant moteur. 

ASTUCE  - pour limiter la nuisance sonore, il est préférable de positionner son compresseur fixe à l’extérieur de l’atelier, en veillant à ce qu’il soit à l’abri des intempéries. Toutefois, attention aux gênes occasionnées pour le voisinage.

compresseur fixe 

Pour gagner de l’espace dans votre atelier, vous pouvez envisager l’achat d’un compresseur vertical. Sur ce type de compresseur, la cuve est positionnée au-dessus du moteur, ce qui permet un gain réel de place. Le compresseur vertical est équipé de roues et a l’avantage d’offrir une bonne maniabilité et portabilité. 

compresseur vertical



 

De quoi est composé un compresseur ?

schéma composants compresseur

Le compresseur est composé d’organes de sécurité et de régulation :

Il se compose notamment d’un pressostat qui agit comme un interrupteur puisqu‘il permet de relancer le moteur lorsque la pression descend en dessous d’un certain seuil.

Le compresseur est également équipé d’un régulateur de pression permettant de gérer le niveau de pression à atteindre. Vous pouvez observer la pression d’air de la cuve sur le manomètre digital ou à cardan.

La soupape de sécurité, positionné au niveau du manodétendeur, intervient en cas de dysfonctionnement du régulateur ou du pressostat. La soupape s’ouvre pour libérer de l’air et évite ainsi tous risques d’accident (explosion de la cuve).

Quels sont les critères à prendre en compte dans le choix de son compresseur ?

Le choix de son compresseur se sera en fonction de l’utilisation souhaitée.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quelle énergie est nécessaire pour mes outils ?

ASTUCE - Sur chacun de vos appareils, il est indiqué le besoin en air comprimé requis. Si vous disposez de plusieurs outils pneumatiques, faites le calcul suivant pour connaitre la quantité d’air dont vous aurez besoin : additionnez les quantités d’air requises de chacun de vos appareils puis multipliez le total par 1,5. Le résultat vous guidera dans le choix du compresseur.

  • Est-ce que j’utilise mes outils en même temps ?
  • Est-ce que mon compresseur sera utilisé en continu ou par intermittence ?
  • Est-ce que je dispose d’une source alimentation électrique monophasée ou triphasée ?
  • Est-ce que j’ai besoin d’un compresseur roulant ou non ?

Il sera important de prendre en compte les éléments suivants :

  • Le type de moteur

Plus le moteur est puissant, plus il pourra entrainer un compresseur à fort débit d’air et à forte pression, permettant ainsi d’alimenter des outils très performants.

  • La puissance

La puissance du moteur, exprimée en chevaux (ch), permet de sélectionner un compresseur pour un usage continu ou intermittent. En effet, la puissance a un impact sur la durée d’utilisation du compresseur. Plus la puissance est élevée plus la pression et la quantité d’air fournie est importante.

Voici quelques indications concernant la puissance requise en fonction de la capacité de la cuve :

  • Un compresseur de 50 litres aura une puissance de 1,5 ch
  • Un compresseur de 100 à 150 litres aura une puissance de 2 à 3 ch
  • Un compresseur de plus de 200 litres aura une puissance minimum de 5,5 ch

  • Le volume de la cuve

Une cuve de 10 litres peut suffire pour un usage domestique. En revanche, pour une utilisation prolongée de peinture, de perçage, sablage, vissage ou encore de ponçage, privilégiez des cuves de plus de 100 litres.
Pour un usage professionnel, en continu, il sera important de choisir une cuve de grand volume pour une utilisation optimale sans interruption. En effet, lorsque la totalité de l’air de la cuve a été consommée, il faut attendre que la cuve se remplisse à nouveau. Cette opération peut prendre un certain temps et être contraignante pour vos activités professionnelles.

  • Le débit d'air

Le débit d’air, exprimé en litre par minutes ou en m³/heure, varie selon la taille de la cuve et correspond à la performance de l’outil en termes d’aspiration et expiration de l’air. Plus vos travaux sont intensifs, plus le débit d’air doit être élevé.
Pour un usage domestique comme le gonflage de ses pneus, un compresseur avec un débit d’air d’environ 150l/min est suffisant. En revanche pour des gros travaux, type travaux de sablage ou ponçage, il faudra privilégier un modèle de compresseur d’environ 300l/min.

Exemple de besoins en débit d’air selon les utilisations :

  • Pour gonfler des pneumatiques : 100L/min (6m³/h)
  • Pulvériser des produits dégraissants ou du gazole : 200L/min (12m³/h)
  • Peindre des petites surfaces : 150L/min (9m³/h)
  • Peindre des grandes surfaces : 220L/min (13,2m³/h)
  • Pour une pompe à graisse : 150L/min (9m³/h)
  • Pour buriner, meuler, découper : 150L/min (9m³/h)
  • Pour une clé à choc : 220 à 300L/min (13 à 18m³/h)
  • Pour sabler, poncer : 300 à 400L/min (18 à 24m³/h)
  • Pour un projecteur d’enduits : 300 à 400L/min (18 à 24m³/h)



Comment bien entretenir son compresseur d'atelier ?

Côté entretien, il sera important de purger régulièrement la cuve. Lors de l’utilisation d’un compresseur, un phénomène de condensation se produit et vient se stocker dans le réservoir. Cet excès d’humidité peut geler en hiver ou encore oxyder la cuve. En vidant l’eau du réservoir, on évite ainsi que l’humidité attaque le métal et que l’étanchéité du réservoir ne soit plus assurée. Pour purger votre compresseur, il vous suffit d’ouvrir la valve située sous la cuve. Il est recommandé de faire cette manipulation à la fin de chaque utilisation si le compresseur a fonctionné toute la journée ou au moins une fois par mois pour un usage occasionnel.

Pour le bon fonctionnement de votre compresseur, il faut penser à vérifier régulièrement le niveau d’huile. Il est important de s’assurer que le niveau d’huile du carter est au-dessus du repère. Pour mettre à niveau votre huile, veillez à toujours utiliser l’huile conseillée par le fabricant.

La vidange de l’huile est à effectuer environ toutes les 60 heures d’utilisation ou au moins tous les ans (se reporter au manuel d’utilisation). Pour vidanger votre compresseur, c’est simple : retirer le bouchon et vider l’huile usagée en penchant légèrement le compresseur pour faciliter l’écoulement, puis ajouter de l’huile neuve. L’huile usagée doit ensuite être jetée dans un centre de déchet et non dans les déchets ménagers.

L’entretien des filtres à air doit également être fait régulièrement (environ toutes les 50 heures d’utilisation). Un filtre à air obstrué peut entrainer une perte de puissance mais aussi causer de nombreux dommages irréversibles comme la surchauffe du moteur. Pour extraire les saletés accumulées sur le filtre, il vous suffira de projeter de l’air comprimé de chaque côté en utilisant une soufflette par exemple.

Ces mesures d’entretien doit être faites en prenant quelques précautions. Ainsi, avant de procéder à la manipulation de son compresseur, assurez-vous que l’appareil est hors-tension (débranché) et qu’il a totalement refroidi. Pensez également à consulter la notice d’utilisation fournie par le fabricant pour éviter tous risques de blessures.

A noter que certains compresseurs sont soumis à des opérations de contrôles réalisées par un organisme dédié. Ce dernier réalise une intervention périodique tous les 40 mois pour inspecter le compresseur et vérifier qu’aucun risque n’est apparent. Lors de ce contrôle, l’organisme veillera à inspecter : le tarage, la manœuvrabilité de la soupape de sécurité ou encore l’état de corrosion au niveau du réservoir.

Tous sur les accessoires du compresseur

Retrouvez de nombreux accessoires pour votre compresseur d’atelier : tuyau, enrouleur, filtre, raccord et adaptateur, etc.

  • Tuyau

Dans la plupart des cas, le tuyau est fourni avec le compresseur. Cependant, le tuyau peut s’avérer trop court ou bien offrir un volume d’air trop faible pour l’utilisation envisagée. Vous pouvez alors échanger avec un tuyau plus adapté.

Rallonge tuyau d´air flexibleTuyau souple PVC PROFILAIR NOIR Tuyau caoutchouc AIR COMPRIME 15 BAR

  • Enrouleur

L’enrouleur facilite le stockage et permet d’allonger la durée de vie du tuyau. Les enrouleurs automatiques sont souvent rotatifs et autobloquants.

Enrouleur tuyau d'air automatique Enrouleur pneumatique automatiqueEnrouleur pneumatique automatique orientable

  • Raccord et adaptateur

Les raccords et adaptateurs sont indispensables pour connecter vos outils au compresseur.
Il existe de nombreux raccords et embouts : simple sortie 1/4" raccord rapide, double sortie 1/4" raccord rapide, insert rapide 6,35 mm mâle, raccord rapide 6,35 mm femelle, coupleur mâle / femelle, coupleur femelle / femelle, coupleur rotatif, clapet anti-retour, etc.

ASTUCE : Il sera préférable d’opter pour des raccords inoxydables pour une plus grande résistance à la corrosion.

 

Retrouvez également de nombreux outils pneumatiques : clés à chocs, pistolets de peinture, pistolets de lavage pneumatique, pistolets de gonflage, soufflettes et d’autres accessoires.

Pour vous équiper au mieux, nous vous proposons des kits d’accessoires pour compresseurs composés de plusieurs outils indispensables pour une bonne utilisation de votre compresseur.

Kit 3 accessoires raccord rapideKit d´acessoires pour compresseur valise en nylonKit d'accessoires pneumatique 5 pièces

 

 

Besoin de plus d'informations ? Notre équipe vous répond :

par téléphone : 05 49 04 18 10

par mail : contact@agripartner.fr

via notre formulaire de contact en ligne